Qu’est ce que la sophrologie ?

Anne DEBIAK Sophrologue pour Particuliers et Entreprises sur Lille, Ronchin et intervention dans toute la métropole lilloise.

Qu’est ce que la sophrologie ?

 

C’est une pédagogie de renforcement de la personne au travers de son corps, qui a d’abord trouvé sa place en milieu médical, mais très rapidement ses champs d’application se sont ouverts à tous les domaines de l’existence d’une personne.

« La sophrologie vous accompagne à la conquête d’un mieux-être dans votre quotidien en renforçant la présence à soi et au monde qui vous entoure. »

Véritable mise en mouvement, la sophrologie permet à chaque individu d’améliorer sa vie de tous les jours en développant l’équilibre corps-esprit, ou plus précisément l’harmonie entre ses sensations, ses émotions, ses pensées et ses actes.

Quels sont les grands principes de la sophrologie ?

Quels sont les grands principes de la sophrologie ?

 

« Le corps et ses sensations dans l’ici et maintenant »

Vivre, écouter son corps, se donner les moyens de se connaitre, d’être au plus juste avec soi.Etre en écologie avec soi, pour se préserver, se ressourcer, se rendre plus disponible là dans l’instant à soi et aux autres.

« Se concentrer sur ce qui est concret : porter un regard neuf »

Développer réalisme et efficacité dans la connaissance de soi, des autres et du monde qui nous entoure. Développer cette lucidité pour prendre du recul face aux évènements.

« Renforcer ses ressources et développer ses potentiels. »

Il s’agit de renforcer, de développer nos ressources, nos capacités. Ces potentiels sont inscrits en nous. Il ne s’agit pas d’occulter ce qui ne va pas, ou ce qui est perfectible, mais de mobiliser notre capacité à trouver les ressources pour dépasser la contrainte, l’épreuve, ou tout simplement pour se dépasser.

Historique

Historique

 

La Sophrologie a été créée en 1960 par Alfonso CAYCEDO (neuropsychiatre).  Après un premier intérêt pour l’hypnose, et tout en s’inspirant de la Phénoménologie de Husserl, Alfonso CAYCEDO va s’appuyer sur des méthodes modernes de relaxation dites comportementales occidentales (E. JACOBSON. ET JH SCHULTZ) et sur les courants de la tradition indo-tibétaine tels que le yoga, le bouddhisme tibétain et le Zen pour élaborer La Sophrologie.

 « La sophrologie s’est enrichie au fil des années, aujourd’hui elle peut être définie comme une méthodologie de développement au travers du corps, basée sur des techniques psychocorporelles de relaxation dynamique, de la respiration et des visualisations. »