Déconfinement et Sophrologie

Le déconfinement tant espéré, pointe le bout de son nez

Un mélange d’excitation, de joie mais aussi de questionnements, de crainte voir de stress peut nous envahir. Le retour à une vie déconfinée ne sera pas celle que nous avons tous laissé le 17 mars 2020.

Nous sommes face à des choix, des réflexions.

Nécessité du retour au travail, ou de continuer le télétravail, par choix ou imposé…

Le chômage partiel qui perdure pour certains, l’incertitude peut s’installer.

Pour d’autres, la fatigue, le stress, la peur d’avoir été mis en première ligne de cette épidémie avec de faibles moyens. Malgré ce sentiment de fierté d’être ceux sur qui la société peut compter, quelles sont les conséquences physiques, morales?

Décider du retour ou pas des enfants à l’école! Faire avec la motivation de chacun !

Retrouver ses proches, oui heureusement (c’est long 2 mois) mais comment ? Distanciation sociale dans la sphère privée… je fais comment?

Il y a aussi la tristesse de ne pas pouvoir retrouver ceux qui nous sont chers car la distance géographique nous y contraint… mais aussi La peine, le chagrin d’avoir perdu des êtres chers sans avoir pu les accompagner…

Dans ce contexte planétaire, il y a tant de situations inédites, tant d’histoires et de vécu individuels.

Alors la vie d’après, c’est comment?

Il est question de se créer un nouvel espace à partager, à vivre avec les autres tout en respectant les règles sanitaires pour nous préserver, prendre soin de la santé de tous !

Retrouvez l’autre tout simplement, dans quelles conditions?

Moi et les autres, nous sommes interconnectés. Alors en conscience, nous allons reprendre le cours de nos vies en intégrant la présence de ce virus, et en prenant toujours soin de soi et des autres! « Liberté collective en respectant la vie de chacun »!

Quelles traces de cette expérience dans mon quotidien?

Je peux aussi à juste titre me questionner sur

« Qu’est ce je fais de cette période de confinement, d’isolement plus ou moins bien vécu? Quel regard je porte sur « ces 2 mois entre parenthèse » ?

J’ai dû me réinventer, sans doute sortir de ma zone de confort, j’ai peut-être mis en place de nouveaux rituels?

Y a t-il des comportements, des changements que je souhaite installer dans cet après ?

Les questions, les réflexions sont multiples pour chacun.

Pour ma part, j’y vois un formidable axe de réflexion et de travail. Pour me mettre au plus juste de ce fameux équilibre pensées-sensations-actions. tout cela dans un cadre de réalité objective.

La sophrologie justement accompagne dans cette période transitoire.

Elle peut booster notre force vitale. Il s’agit bien de renforcement. C’est une invitation à aller chercher au plus profond de soi, ses potentiels et ses qualités.

Chacun, chacune avec de l’entrainement, de nouvelles habitudes, de nouveaux outils possèdent les capacités et les ressources pour gérer son stress, ses angoisses.

Nous sommes impliqués dans notre relation au sommeil, en comprendre les mécanismes, peut nous guider à faire autrement.

Nous pouvons retrouver la confiance, l’énergie pour rentrer en action.

Se faire confiance, décider par soi-même, car au final qui mieux que moi, peut savoir ce dont j’ai réellement besoin. Je peux décider de réapprendre à faire des choix en fonction de ce qui est juste pour Moi. Je me responsabilise envers moi et les autres pour ne plus agir juste pour faire plaisir ou par fausse facilité.

Apprendre ou réapprendre à s’écouter pour donner plus de justesse de pertinence à notre action dans le monde, qu’elle soit familiale, sociale ou professionnelle, tout simplement être en accord avec le mouvement de notre vie !

Je suis donc présente pour vous transmettre cette méthode. Décidons ensemble de ce que vous avez besoin de renforcer !

Vous pouvez me joindre au 06 61 82 28 52 , ou prendre directement rendez-vous en ligne sur mon site (page accueil).

Je vous souhaite de reprendre une vie d’après avec le plus de douceur !

A bientôt Anne DEBIAK votre sophrologue engagée à vos côtés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *